8 tendances d’ici qui semblent bizarres pour les femmes d’ailleurs

On est récemment tombées sur cet article  et il nous a tellement faire réagir (on a fait ce genre de face) qu’on s’est dit que ça valait la peine de le traduire.

8 tendances beauté en Amérique qui semblent

bizarres pour d’autres cultures*

par MEGAN SENSENEY (*Traduction libre de Catherine Hamann et Anne-Marie Dupras )

 

Les tendances beauté aux États-Unis vont et viennent au gré des saisons et ne font pas l’unanimité à travers le monde.   

Les Américains ont accès à une infinité de tendances, de modes et de styles, mais ils semblent avoir des goûts assez uniques quand il est question de beauté. En effet, les étrangers ne comprennent pas toujours certains de leurs choix esthétiques, les trouvant même plutôt bizarres.  Chaque pays possède ses propres standards de beauté, et les États-Unis ne font pas exception. Ce qui peut sembler inutile et étrange pour un Anglais peut s’avérer prioritaire et commun pour un Américain ! 

Voici quelques-unes des tendances les plus répandues aux États-Unis qui suscitent de l’incompréhension chez nos voisins. 

Le Bronzage

Pour les Américains, sortir de chez soi sans fond de teint est impensable, et planifier une grande sortie sans préalablement se faire bronzer relève de la folie. Même si les salons de bronzage n’ont plus la cote pour des raisons de santé, nous avons inventé d’autres façons ingénieuses de teinter notre peau, comme le spray coloré à appliquer chez soi ou en salon. Pouvez-vous croire que cette énorme industrie lucrative aux États-Unis en fait sourciller plus d’un hors de nos frontières ? 

Les femmes japonaises en particulier trouvent très étonnant que nous rêvions d’un beau hâle doré. Si vous allez vous promener sur une plage au Japon, vous serez surpris de constater que les femmes portent souvent des chapeaux et des vêtements qui couvrent leur corps, non par modestie mais pour conserver la blancheur de leur peau. 

Les mêmes standards prévalent en Thaïlande et en Corée du Sud où posséder une peau la plus pâle possible est un gage de beauté assuré et où l’idée de se faire bronzer ne leur effleure jamais l’esprit. Il vous sera d’ailleurs difficile de trouver une crème pour la peau qui ne contienne pas d’agent blanchissant. 

Des dents blanches

Il existe des millions de produits pour blanchir les dents : bandes, gel, pâte-à-dents, et appareils divers.  Si vous êtes sur Instagram, vous avez probablement aussi remarqué que les Insta-vedettes que vous suivez font souvent la promotion de ce type de produits pour lesquels nous sommes friands. Mais les autres pays, eux ? Beaucoup moins. 

Si les Américains ont souvent des préjugés sur la dentition des Anglais, il ne faut pas être surpris que le contraire soit aussi vrai au sujet de nos dents bien alignées et d’un blanc étincelant.  Les standards Américains à ce sujet sont définitivement basés sur l’apparence, puisqu’il a été prouvé que les dents légèrement jaunâtres sont plus fortes et en santé que les dents blanches.

Minceur extrême

Aux États-Unis, devenir ou rester mince est une véritable obsession. Les mannequins sont en général rachitiques, et la plupart des célébrités qui atteignent les plus hauts sommets sont très minces.

Mais la minceur n’est pas un standard de perfection partout au monde. L’esthéticienne Michelle Phan affirme en effet que cette obsession est inexistante dans certains pays. En Mauritanie (Afrique) par exemple, on préfère nettement les gens qui ont un léger surpoids, puisqu’on associe les rondeurs à la richesse et la fertilité. 

Et soyons clairs, je ne veux ici dicter à quiconque à quoi il ou elle devrait ressembler ou pas, mais j’affirme simplement que d’être mince n’est pas la seule façon d’être heureux. 

Lèvres charnues et arrière-train proéminent 

Dans notre culture obsédée par les Kardashian, il ne faut pas se surprendre si tant de femmes rêvent de fesses bombées, d’une taille mince et de lèvres pulpeuses . Tenter de ressembler à ces modèles est devenu chose courante même chez les gens « ordinaires », et les façons pour nous aider à y accéder sont nombreuses : tutoriels, produits de beauté, interventions chirurgicales.

Pourtant, de nombreuses autres cultures n’embrassent pas les mêmes espoirs esthétiques.  En Corée du Sud, par exemple, la vue des lèvres et du postérieur des Kardashians ne suscite aucune envie. Certains ont même partagé des vidéos sur le web montrant leurs réactions d’étonnement et d’incompréhension face à ces icônes américaines.   

Maquillage prononcé

Beaucoup d’Américaines aiment un maquillage élaboré à l’allure professionnelle. 

Même si ça n’est pas une erreur de style ou mauvais en soi, dans d’autres pays on opte pour un « look » plus naturel et on trouve étrange cette obsession pour le maquillage « glamour » au quotidien. Laura Mercier, propriétaire de la marque « French skincare », confirme qu’une différence énorme existe entre la France et les États-Unis en matière de tendances maquillage. « Je suis toujours étonnée de constater à quel point les Américaines se maquillent », dit-elle.

“Les Françaises sont discrètes, subtiles. Le message qu’elles envoient ne doit pas être « je passe des heures à me maquiller pour être belle ». Ça n’est pas un secret,  beaucoup de femmes, aux États-Unis comme ailleurs dans le monde, aiment porter des vêtements flatteurs pour leurs attraits féminins. 

« Si tu es confortable de le montrer, alors montre-le ! », comme on dit, mais il se peut que dans certains pays vous provoquiez des réactions.  Au Japon, par exemple, si vous vous heurtez à un homme plus âgé, alors que vous portez un débardeur, il détournera probablement le regard. Même la simple vue d’une clavicule peut être considérée trop sexuelle pour certains. 

Sourcils exagérément soignés

Vos sourcils sont hors de tout doute une partie importante de votre visage, et une forme disgracieuses peut changer votre apparence drastiquement.  Les Américaines ont poussé leur routine épilatoire à l’extrême en se dessinant des sourcils d’une forme si mince et anguleuse que vous aurez peur de vous y couper ! Ce style n’est pas populaire partout cependant. Non pas que les femmes ailleurs ne s’épilent pas les sourcils, mais ils optent très souvent pour un « look » plus naturel.

Dans plusieurs pays, comme en Corée du Sud par exemple, les femmes préfèrent des  sourcils droits à une arche prononcée. Des sourcils épais sont encore populaires en Indonésie, entre autres, où les femmes apprécient un aspect plus dense et naturel. 

Des salons pour tout 

Dans chaque ville aux États-Unis, il y a un salon de beauté offrant un ou tous les services imaginables. De l’épilation des sourcils aux injections diverses, en passant par les mise-en-plis, les possibilités sont infinies pour répondre à tous les besoins

Quand on parle de mise-en-plis par contre, beaucoup de pays n’y accordent que très peu d’intérêt. Selon l’auteure britannique Suzanne Jannese, « les Américains semblent accorder beaucoup de temps à se faire pomponner dans des salons de coiffure. Mais pourquoi faire tant de place dans son horaire pour faire ses cheveux quand on sait qu’on se réveillera le lendemain matin avec un total cafouillis sur la tête?

On peut comprendre jusqu’à un certain point. Parfois, on a vraiment envie d’un look de star, mais on n’a pas toujours les aptitudes pour le faire chez soi. Pour une occasion spéciale, ça peut valoir la peine de payer plus pour s’éviter le stress d’un résultat incertain, mais s’offrir une mise-en-plis au quotidien ? Non merci !

On préfère sauver notre argent pour quelque chose de plus durable. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *